Für die Bereitstellung des bestmöglichen Service verwenden wir Cookies. Mit der Nutzung der Website erklären Sie sich mit dem Einsatz einverstanden. Zur Datenschutzerklärung

Bien circulé Données du trafic en temps réel

Plus de mobilité signifie également toujours plus de trafic. La plateforme de données relatives au trafic «Trafic en ligne» collecte et crée les données du trafic routier du canton en temps réel et fournit ainsi la base pour une éventuelle amélioration de l'harmonisation du flux de trafic. Abraxas exploite dans son propre centre de calcul l'infrastructure de serveurs nécessaire et hautement évolutive pour le service des travaux publics du canton de Zurich.

Kurt Amstad, ingénieur de projet dans le canton de Zurich
Kurt Amstad, ingénieur de projet dans le canton de Zurich

Pour rester maître de la congestion croissante de l'infrastructure routière due à l'augmentation du volume de trafic, il ne suffit plus aujourd’hui de continuer à l'étendre. Une mesure centrale consiste en l'utilisation de systèmes de trafic intelligents. Ils contribuent à rendre le trafic plus sûr et plus efficace. Des données actuelles sur le trafic sont cruciales à cet égard.

Le canton de Zurich en tant que pionnier
Le service des travaux publics du canton de Zurich a mis en place la plateforme de données sur le trafic «Trafic en ligne» pour la zone de circulation très encombrée de Zurich. Le canton de Zurich est le premier dont la plateforme est reliée à la plateforme nationale de données sur le trafic routier de l'OFROU (Office fédéral des routes), permettant ainsi l'échange de données entre les deux plateformes, conformément à la stratégie Open Government. Abraxas a pu apporter son support pour l'architecture et la mise en place, et elle exploite la plateforme de Zurich en tant que Cloud privé à partir de son propre centre de données. Kurt Amstad, ingénieur de projet au service des travaux publics, souligne que seule une exploitation professionnelle de la plateforme avec un partenaire coopératif et flexible comme Abraxas peut répondre aux exigences élevées envers le système. L'architecture évolutive permet aux cantons qui ne souhaitent pas mettre en place leur propre plateforme de données sur le trafic routier de transmettre leurs données à l'OFROU via «Trafic en ligne». «C'est une situation gagnant-gagnant pour tout le monde», se réjouit Kurt Amstad. «Avec ‹Trafic en ligne›, une infrastructure innovante et extensible est disponible pour utiliser les données de toutes les zones de circulation connectées pour des applications de gestion du trafic.»

Grâce à Abraxas, nous pouvons, à l'aide de ‹Trafic en ligne›, relier également d'autres cantons à la plateforme nationale de données.
Kurt Amstad

Triple tâche pour une meilleure mobilité
La plateforme remplit trois fonctions centrales. Tout d'abord, elle recueille des données sur le trafic à partir de différentes sources de données, telles que les postes de comptage du trafic sur les routes cantonales, les routes nationales et les compteurs de trafic sur les feux de signalisation. D'autres sources peuvent être étendues de façon modulaire. Deuxièmement, les données doivent être agrégées et stockées.
Ainsi, elles sont disponibles pour les évaluations sur une période de plusieurs années. Troisièmement, et c'est là que réside le plus grand potentiel, les données peuvent être transmises à diverses applications en aval – et sont accessibles au public via un service web. C'est ainsi que l'innovation dans le domaine de la mobilité est encouragée.