Für die Bereitstellung des bestmöglichen Service verwenden wir Cookies. Mit der Nutzung der Website erklären Sie sich mit dem Einsatz einverstanden. Zur Datenschutzerklärung

La bonne conscience Marc Hafner

Marc Hafner, architecte de solutions, trouve la voie technique

Marc Hafner, architecte de solutions
Marc Hafner, architecte de solutions

Qu'est-ce que ce projet pour le CSCSP avait de particulier?
M. Hafner: Ce qui était inhabituel ici, c'était, d'une part, le passage direct du client d'une solution sur site vers un Cloud public pur. Nous avons réalisé une migration intégrale de l'infrastructure locale de Fribourg vers Microsoft 365 et Microsoft Azure. En règle générale, les clients optent pour une solution de Cloud hybride comme première étape de l'externalisation de l'infrastructure informatique. D'autre part, il s’agissait d’un déploiement spécial: en raison de la pandémie, les nouveaux équipements de travail ont été envoyés directement au domicile des collaborateurs.

Quel est l'avantage de ce passage direct au Cloud public?
Un Cloud public est opérationnel relativement rapidement. Dès que le plan de la solution est défini dans la phase de conception, il peut être mis en œuvre très efficacement. Dans le cas d’une solution hybride, ce délai d'exécution aurait été légèrement plus long. Cependant, les clients doivent être conscients du fait qu’il est nécessaire pour un Cloud public de procéder préalablement à des clarifications légales et réglementaires, notamment en matière de protection des données. Toutefois – comme dans le cas du CSCSP – il est désormais possible d'utiliser les services de Microsoft Public Cloud Suisse, qui assurent le stockage et l'exploitation des données en Suisse.

Quelle était exactement votre tâche dans ce projet?
Je fais partie de l'équipe du Technical Account Management chez Abraxas. Dans mon rôle, j'accompagne les vendeurs, en tant que conscience technique, dans diverses situations avec les clients. Nous montrons les voies, conseillons et accompagnons les clients avant ou pendant le projet lorsqu’il y a des questions techniques. Au CSCSP, j'ai étudié les documents d'appel d'offres de manière approfondie. Ma tâche consistait à trouver une solution judicieuse à partir des exigences formulées. Réalisable et dans les limites du budget. Ensuite, j'ai accompagné la réalisation du projet.